Le Curcuma : une épice à consommer tous les jours

Le Curcuma est une épice qui fait partie du curry indien et dont les vertus sont exceptionnelles. De plus en plus d’études prouvent les incroyables bienfaits de cette racine et ses propriétés antidouleur et anticancer depuis plusieurs années. Puissant antioxydant, il protège contre les maladies inflammatoires (digestives, articulaires) et les cancers. Le Curcuma est l’anti-inflammatoire naturel le plus puissant identifié à ce jour, et se révèle très efficace pour pour soigner l’arthrite, les tendinites,…

D’autre part, il est excellent pour protéger les organes digestifs, le foie mais aussi pour purifier efficacement le sang, ce qui permet d’éliminer de nombreux problèmes de peau et de diminuer efficacement le taux de cholestérol. Enfin, le Curcuma est utilisé traditionnellement pour soigner les inflammations de l’intestin, traiter les ulcères, ainsi que toutes les maladies inflammatoires, comme la maladie de Crohn. Il se révèle efficace contre les inflammations digestives et pour prévenir les inflammations articulaires.

Mais il joue aussi un rôle dans la prévention du cancer : à âge égal, les Indiens ont 8 fois moins de cancers du poumon que les Occidentaux, 9 fois moins de cancers du côlon, 5 fois moins de cancers du sein et jusqu’à 10 fois moins de cancers du rein. Les Indiens ne sont certainement pas moins exposés que les Occidentaux aux éléments cancérigènes de l’environnement. La différence serait attribuable à leur consommation élevée de Curcuma, laquelle est en moyenne de 1,5 à 2 g de Curcuma par jour (l’équivalent d’un quart à une demi-cuillère à café).

Ces effets sur la santé sont dus à la Curcumine, un antioxydant très puissant. A noter qu’en laboratoire, cette molécule inhibe la croissance d’un très grand nombre de cancers : côlon, foie, estomac, ovaires, sein, leucémie… Le mieux est de consommer cette épice de façon régulière dans son alimentation. C’est l’ingrédient de base pour le curry, un mélange d’épices dont on se sert pour parfumer des plats.

 

Le Curcuma un antidépresseur plus efficace que le Prozac

D’après une récente étude clinique publiée dans la revue « Phytotherapy Research », on a prouvé que cette épice offrait des avantages incroyables pour la santé. On savait déjà que le curcuma avait des propriétés anti-inflammatoires et anti-cancerigènes, mais nous n’avions pas encore pu démontrer ses effets sur le mental et le comportement.

Cette recherche a permis de prouver que cette racine est bien plus efficace pour traiter la dépression que le médicament « Prozac ».

Apparemment, le principal composé du Curcuma, la Curcumine, serait aussi efficace que le Prozac alors qu’avec cette racine il n’y a aucun effet secondaire. En comparaison, si vous prenez du Prozac, voici une partie des effets secondaires que vous pouvez avoir : anxiété, baisse de la pulsion sexuelle, dérangement d’estomac, diarrhée, étourdissements, faiblesse, fatigue, maux de tête, réduction de l’appétit, somnolence, sudation accrue, etc.

Des études récentes laissent penser que le Curcuma pourrait également protéger de la maladie d’AlzheimerSelon cette étude, la Curcumine a été très efficace pour traiter les personnes qui souffrent de dépression clinique.

 

Où acheter du Curcuma ?

En principe, vous pouvez trouver cette épice dans le rayon épicerie de votre magasin. Sinon de nombreux sites Internet en proposent , mais Attention, le Curcuma présent dans un très grand nombre de commerces est irradié, c’est à dire que la plante est passée aux rayons gamma pour détruire les germes et bactéries. En utilisant ce procédé une très grande partie des principes actifs sont détruit, d’ailleurs la plante en perd même son odeur pourtant si caractéristique. Voici un magasin qui propose du Curcuma d’excellente qualité (exceptionnellement titré à 95 % de Curcumine), pour avoir une puissante action anti-inflammatoire et pour prévenir efficacement différentes maladies. 

 

Comment utiliser le curcuma et à quelle dose ?

Le curcuma seul est très mal absorbé par l’organisme car il ne traverse pas la barrière intestinale. En fait, il est nécessaire d’ajouter du poivre noir au curcuma, celui-ci multipliant par 1000, voire 2000 l’absorption du curcuma ! L’autre point important à connaître à propos du curcuma est qu’il doit aussi être solubilisé dans de l’huile (de l’huile d’olive de préférence). C’est ainsi qu’en pratique, on recommande d’ajouter le curcuma dans les sauces, vinaigrettes et autres plats cuisinés (soupes, légumes, riz, pâtes…).

Pour obtenir des vertus inflammatoires efficaces, il faut prendre 1000mg/jour de curcumine. En pratique, ajoutez tous les jours une demi-cuillère à café de curcuma dans vos plats, sans oublier de les poivrer (poivre noir).
A savoir : les différents mélanges de curry peuvent ne contenir que 1/5 ou moins de curcuma. Il est donc préférable d’utiliser directement de la poudre de curcuma plutôt que du curry. Une étude a permis de constater que la consommation journalière de 2 à 3 g de cette racine pendant 2 mois, a permis une guérison des ulcères d’estomac chez 75 % des personnes traitées.

 

Effets secondaires, contre-indications

Il est une plante sécuritaire, mais on conseille de ne pas l’utiliser en cas d’obstruction des voies biliaires. Il pourrait également augmenter les effets des médicaments anti-inflammatoires. En revanche, contrairement à certains médicaments anti-inflammatoires, il ne provoque pas d’ulcères ou de risques d’hémorragies internes, au contraire il protège efficacement les organes digestifs.

 

Curcuma : Propriétés médicinales

Curcuma Digestion – Foie

  • hépatoprotecteur : protège le foie, la prostate des toxines (usage traditionnel)
  • crise de foie
  • intoxication alimentaire et médicamenteuse
  • acidité gastrique
  • accélère la guérison des ulcères gastro-intestinaux (3g / j) (usage traditionnel)
  • le curcuma participe à la prévention du cancer du côlon, pancréas, prostate, peau, œsophage, foie, poumon (Association Goji et Cannabis)
  • problèmes digestifs
  • candida albican (association ail)
  • détruire Helicobacter-pilori
  • maladie de Crohn (association Goji et Cannabis)
  • syndrome de l’intestin irritable
  • diminue l’excès de cholestérol (association Ginseng)
  • hémorroïdes
  • colite ulcéreuse

Curcuma Anti-cancer – Anti-inflammatoire

  • anti-inflammatoire général puissant (association Gingembre et Poivre)
  • détoxifier l’organisme (association Chlorella et Spiruline)
  • participe à la prévention du cancer du côlon (association Gingembre + Poivre + Cannelle)
  • participe à la prévention du cancer de l’estomac (association Gingembre + Poivre + Cannelle)
  • participe à la prévention du cancer du foie
  • participe à la prévention du cancer du pancréas (association Gingembre et Poivre)
  • participe à la prévention du cancer du poumon (association Gingembre + Poivre + Ail)
  • participe à la prévention du cancer de la prostate
  • participe à la prévention du cancer de la peau (association Aloe vera)
  • participe à la prévention du cancer de l’œsophage
  • participe à prévenir la croissance de lymphomes et tumeurs cancéreuses
  • purifie le sang des toxines
  • maladie d’Alzheimer (association Ashwagandha)
  • maladies chroniques, infections respiratoires (bronchites, asthme, coqueluche…) (Association Goji)
  • otite, grippe, rhume
  • maux de gorge, toux, angine

Douleurs articulaires et musculaires – Inflammations

  • inflammations articulaires (association Harpagophytum, Boswellia et Gingembre) 
  • rhumatismes, arthrose, arthrite (association Harpagophytum) 
  • douleurs musculaires, articulaires, tendinites, névralgies, sciatiques…Il serait même plus efficace que l’hydrocortisone (théorie)
  • inflammations cardio-vasculaires
  • réduit les inflammations et les lésions de la peau et pendant les radiothérapies (association Aloe vera et Ginkgo Biloba)
  • réductions des inflammations du poumon, asthme
  • régénération des cellules hépatiques (alcool, polluants hépatiques…)
  • certains œdèmes

Curcuma Peau – Dépuratif sanguin

  • purifie le sang, supprime les toxines de l’organisme (usage traditionnel)
  • problèmes de peaux (usage traditionnel) (association Aloe vera)
  • combat l’eczéma (usage traditionnel)
  • peaux sèches
  • permet de soigner les dartres, la teigne (usage externe)
  • maladies de peau liées à l’alimentation

 

Association avec d’autres plantes

Il s’associe souvent avec le : gingembre et le poivre noir (ceux-ci augmentent par X1000 le pouvoir d’absorption de cette épice par l’intestin. Il s’associe très bien avec l’huile d’Olive, la boswellia (l’association du curcuma et de la boswellia est particulièrement recommandée pour les inflammations et douleurs articulaires), l’Harpagophytum, la Griffe du chat (inflammations et douleurs articulaires), le Chardon marie (protéger le foie), le Cannabis et l’huile de chanvre (digestion, douleurs), la baie de Goji (immunité, protection des organes, vitamine C naturelle) le Ginseng et l’Ashwagandha (force, vitalité, sexualité, Alzheimer), le Guarana (énergie et force) le Charbon végétal (diarrhées, ballonnements), la Spiruline et la Chlorella (détoxifier l’organisme, redonner de la vitalité).