Séance de nettoyage d’Ho’oponopono

Pour commencer une opération de nettoyage avec Ho’oponopono, il est toujours bon de rappeler les trois étapes du processus de guérison.

Prendre conscience que nous sommes à 100% créateurs de notre vie. C’est essentiel parce qu’il n’est possible de changer que ce qui est en notre pouvoir et donc de ce qui est à l’intérieur de nous. Même s’il y a en face de nous quelque chose qui ne plaît pas, il faut reconnaître que c’est notre création. Ce sont mes pensées guidées par mes mémoires qui ont crée la réalité que j’ai en face de moi.

Ensuite faire une introspection. Cela consiste à se connecter à son être supérieur et à travers lui, à demander à sa divinité intérieure de transformer en lumière les pensées erronées et les programmes inconscients qui ont créé les problèmes dans notre vie. Nous pouvons utiliser les mots : « Désolé, Pardon, Merci, Je t’aime ».

Enfin, lâcher toute attente particulière, c’est-à-dire accepter que les solutions ne nous appartiennent pas, parce que lorsque nous avons des attentes, nous mettons des limites. Les attentes sont envoyées par le mental qui veut tout contrôler, et qui est lui-même commandité par des mémoires. De plus, mon être supérieur sait mieux que moi ce qui est bon pour moi. Il est donc important de procéder à un abandon dans une confiance totale en la volonté divine. Ce n’est pas toujours aisé, parce que nous avons tendance à le commander et à vouloir contrôler. Mais en fait, c’est une illusion de penser cela. Car nous devons prendre conscience que nous n’avons aucune idée de ce qui se passe autour de nous, à chaque instant. Nos organes sensoriels reçoivent des milliers de données par seconde et notre conscient ne peut en traiter que quarante. Comment peut-on prétendre contrôler la réalité avec une perception aussi réduite ? Tout se passe en fait au niveau inconscient. Quand on comprend cela il est plus facile de lâcher prise et de s’abandonner à l’intelligence divine.

Tout est possible. Tout peut être guéri. Tout ce qui est sur notre route simplement par le fait que c’est sur notre route que tout peut être nettoyé.

La clé pour atteindre le « zéro limite », c’est de dire « Je t’aime ». C’est cette énergie d’amour qui va transmuter toutes les mémoires. Il faut donc aimer ses mémoires, aimer ses problèmes ainsi que tout ce que l’on a en face de soi. C’est ainsi que l’on va pouvoir expérimenter le Dieu qui est en soi.

L’inspiration est plus importante que l’intention. Il faut lâcher toute attente par rapport au résultat. En faisant le vide, l’inspiration va pouvoir se manifester.

La séance peut commencer :

– Pensez à votre problème : (relationnel, physique-douleur, matériel, financier ou professionnel)
– Accueillez le problème et entrez à l’intérieur de vous. Prenez contact avec votre être supérieur, avec votre divinité intérieure.
– Faites la respiration « HA ». Elle permet d’effectuer le nettoyage, mais aussi d’établir la connexion avec sa divinité intérieure.
– Les pieds sur le sol, le dos bien droit, vous faites les 4 étapes de la respiration suivante :
Inspirez, retenez l’air, expirez, bloquez la respiration en comptant jusqu’à 7 à chaque étape. Répétez 9 fois ces mouvements respiratoires. Vous pouvez rassembler l’index et le pouce de chaque main, en formant 2 cercles entrelacés (signe de l’infini) pendant tout l’exercice.
– Repensez à votre problème et répétez :
Désolé, Pardon, Merci, Je t’aime.
– Ensuite, il suffit de laisser faire Dieu pour le grand nettoyage.

Accueillez l’inspiration.

L’inspiration vient toujours toute seule. Il ne faut rien attendre ni rien demander. Si vous avez des idées qui viennent, des choses auxquelles vous n’aviez jamais pensé, vous reconnaîtrez alors facilement l’inspiration. Elle vient de votre être supérieur, de la divinité qui est en vous. A ce moment-là vous pouvez la suivre et agir en suivant ses indications, parce qu’elles sont justes.

Le petit plus : Ouvrez votre cœur et répétez ces paroles :

« Merci, je t’aime. Désolé, je ne savais pas qu’il y avait en moi ces mémoires qui ont créé ce problème. Pardon. »

Puis posez-vous cette question ?

« Qu’est-ce qui est en moi qui est en train de créer ce problème ? Je suis prêt à le libérer. Merci. Je t’aime parce que tu es dans ma vie et que c’est une occasion de pouvoir libérer ces programmes inconscients. Merci. Je t’aime. »

Puis adressez-vous à vous-mêmes, aux mémoires et à Dieu qui est en vous, parce que c’est l’énergie de l’amour qui va opérer la transmutation.

« Désolé, Pardonne-moi. Je ne savais pas que j’avais ça en moi. Merci, Je t’aime. »

« Je demande à Dieu qu’il prenne toutes ces mémoires, toutes ces énergies négatives, toute cette souffrance, tous ces ressentiments et qu’il les transmute en pure lumière, pour qu’ainsi je puisse recevoir l’inspiration et retrouver ma propre identité.

A répéter 12 fois : « Désolé, Pardon, Merci, Je t’aime. »

Le petit plus : Ho’oponopono pourrait se résumer simplement par la responsabilisation à 100%, par l’intention de nettoyer, par l’amour et par le lâcher prise. Responsabilité, amour, et abandon dans la foi. C’est ainsi que nous allons retrouver notre véritable identité.

La prière de Morrnah (chamane)

« Divin créateur, père, mère, fils, tout en un…
Si moi, ma famille, mes proches ou mes ancêtres vous avons offensés,
Vous, votre famille, vos proches et vos ancêtres,
par des mots ou des actions depuis le début des temps jusqu’à nos jours,
Nous vous demandons pardon….
Nettoyons, purifions, relâchons,
supprimons toutes ces mémoires négatives,
blocages, énergies et vibrations négatives,
et transmutons ces énergies non désirées en pure lumière. »
Ainsi soit-il !…

La Chanson Ho’oponopono